behind mare nostrum

Un classeur de comptes rendus des transports de marchandises Giraudon est inséminé entre les barreaux aux unités intérieures par les unités extérieures. Détention des recettes, archives de la fabrique sucrière ostentatoire. Déclaration / Alcool mauvais goût ; dénaturé par procédé général. Chargement de matières dangereuses. Le rayonnement bleuté laisse entrevoir la faillite entre les joints du mur célibataire.

Les alcools à 90° s’étendent vers l’est. Stratifications de chiffres surmontés de lettrages. Les chiffres baisent les lettres. 3 Éthanol, tiré 2. Vol ADR. Transport 33WX5418. Citerne 90°. Code 114. Code 113. Fabrication 3/2/2004. 3 plombs. Livraisons de matières dangereuses et gestion des stocks. Un bidon sur une citerne, toujours. Une citerne sur un bureau. Mais quel bureau ? La comptine anguleuse raisonne sous les arches. S’écrase contre les roches. Envisager l’échec entre les chiffres des cuves ADR suspendues aux bureaux démocratiques. Suspense circulaire au-dessus du sonar. Envoi sur les unités-radar.

La plage est à côté, latente. Derrière les barreaux j’entrevois le territoire. Le ciel est bas, la mer est plate. Entre les barreaux j’aperçois le territoire. Les souterrains conservent leurs trésors, en deçà du soleil social. Fertilisons un nouveau terrain.

La caverne donnait sur le lieu de la détente et du loisir balnéaire. Nous étions tapies, en mode survie tandis que les unités extérieures non infiltrées se branlaient de soleil et de mer. Se tartinaient de bronzante, et suintaient. Derrière les barreaux on les percevait en stries. Imprégnées des constellations de Noailles, on était plus affûtées, plus aiguisées que jamais. Mais on était extrêmement attentives à sauvegarder notre concentration. Sur notre objectif, sur les possibles résultantes. J’entendis la détente de la corde, et dans la même seconde la flèche qui perçai le PVC. Elle se rapprochait du cœur. L’arc, la flèche, la cible et le moi, tout cela se confondait au point qu’elle ne pouvait plus le séparer. Même son désir de le séparer avait disparu, car dès qu’elle prenait l’arc et qu’elle tirait, tout devenait si clair, si évident, si ridiculement simple...

L’ ombre des barreaux comme barème de la course du soleil, cet état maximum atteint par écluses frôlait le seuil de la contemplation. L’hyperfocus filtrait toutes futilités, tous artifices. Nous faisant atteindre cet état particulier, proche du climax.

 

Le lieu est une entité à part entière, de par son histoire et ses murs sur lesquels les strates du temps s’inscrivent. Ne pas l’édulcorer ; ses murs révèlent déjà à eux-seuls des peintures. C’est dans une position que réside le propos. Unités intérieures / unités extérieures activantes.

 

Le lieu nourrit, branché à la structure de laboratoire par des pompes jaunisse que rappelle l’élément en latex pendant, peau morte révélée par un tube fluorescent soulignant la table d’opération et renvoyant aux résidus corporels, erreur et perte du trafic.

 

Climax

Eleonor Klène, Benoît Payan, Juliette Feck, Tony Ceppi

L’horizon est contenu dans le bidon. Mare Nostrum. Les mouvements giratoires de la roue sont les migrations et vagabondages perpétuels qui sillonnent la méditerranée depuis toujours. Le tube fluorescent traversant la surface de l’eau contenue dans le bidon est le rayon de soleil s’enfonçant dans les profondeurs. Ce que l’on peut voir quand on se place sur l’avant d’un bateau et que l’on fixe le fond. La roue titille le tube fluorescent de manière aléatoire, rappelant ainsi le côté hasardeux du passage des frontières maritimes et terrestres.

 

Le radar traite les relevés topographiques faits dans le bâtiment Giraudon et fils (par les unités extérieures envoyées par les unités intérieures). L’algorithme archaïque créé par le mouvement rotatif inversé et aléatoire des moteurs fournit de nouvelles données pour une future expédition dans l’usine. Cette codification singulière est transmise aux unités intérieures et reportée sur le dessin du cadran tracé à même la sable de la plage en sauce samourai du guerrier de snack (fournie par les unités intérieures).

Injection du sacré

Filmée entre chien et loup, la toile de fond de la machine est reprojetée à l’intérieur du lazaret, sur son sol ensablé qui la floute mais l’incorpore, entre agencement sacré et structure érotique.

 

Climax

Eleonor Klène, Benoît Payan, Juliette Feck, Tony Ceppi

Behind mare nostrum

2017

dimensions variables 

mixed media