°oo tenségrité°

La tenségrité a quelque chose de merveilleux dans la façon dont ce concept décrit toutes les composantes de notre Univers - de la cellule vivante aux amas de galaxies - comme des structures bâties sur un modèle unique : celui d’un jeu de forces de tension et de compression en équilibre.

Au premier abord c’est ce que cette installation aux allures de polype nous évoque . Mais sa structure n’emprunte que partiellement ce concept à l’architecte américain Richard Buckminster Fuller.

 

Elle ouvre une vue plus complexe et détaillée d’un monde macro cellulaire soigneusement assemblé selon un codex de formes et de couleurs aguichantes. Ces formes de sucreries industrielles créées dans un premier but de commercialisation sont ici détournées, disséquées, raboutées pour réinventer une lecture fonctionnelle et architectorganique.

 

Ces compositions en flottaison nous ouvrent d’autres perspectives d’interprétation où les corps dévoilent une complexité architecturale proche des cloîtres et autres promontoires religieux. L’interaction entre la lumière, l’espace et les matériaux organiques et artificiels crée un paysage qui rappelle les composantes les plus infimes mais essentielles de toute composition matérielle.

 

Plus le spectateur s’approche, plus le discernement des détails se révèle et ouvre une nouvelle perception, proche des compositions moléculaires.

Tony Ceppi 2017

°oo tenségrité°

2016

dimensions variables

mixed media : bonbons, polystyrène, bois, système lumineux, fil de pêche